L’équipe – Prevol

L’équipe

La philosophie de notre équipe

Notre équipe importante permet aux moniteurs de se relayer tout au long de notre longue saison et ainsi d’être disponibles et reposés. L’objectif, c’est d’être toujours opérationnel et de vous offrir un enseignement de qualité.

Moniteurs passionnés de pilotage, notre équipe se compose d’un subtil mélange d’anciens pilotes, 30 ans d’expérience et de jeunes pilotes qui ont fait leurs preuves. Tous ont en commun la passion du vol, que ce soit pour la voltige, le vol de distance, le marche et vol. Vous les croiserez régulièrement en l’air. Mais la passion du vol n’est pas la seule motivation qui rassemble nos moniteurs, ils ont aussi en commun le plaisir de transmettre, de partager cette chance de voler.

La composition de l’équipe

Par sa diversité, l’équipe réunit des compétences très variées :
Formateurs de cadres pour l’Ecole Nationale des Sports de Montagne et la Fédération Française, qualifiés SIV, compétiteurs de haut niveau, auteurs d’ouvrages et d’articles sur le parapente, accompagnateurs en moyenne montagne, moniteurs de ski, conseillers techniques pour la télévision et le cinéma, organisateurs d’expéditions à travers le monde….

Notre staff administratif

C’est notre aventurière, vous la croiserez tout au long de l’année sauf au cœur de l’hiver ou elle préfère arpenter les pays chauds.
A Prévol elle s’occupe de l’accueil et de l’administratif tâche ardue avec une équipe comme la nôtre.

Le responsable magasin il connait tous les produits qu’il vend et qu’il a sélectionné pour vous. C’est normal il est passionné de parapente et envisage rapidement de commencer sa formation de moniteur. D’un coté on est ravi de le retrouver parmi nos moniteurs mais d’un autre nous sommes bien triste de bientôt ne plus l’avoir à la boutique.

Notre chauffeur il sera là pour vous remonter de votre vol en biplace ou pour venir vous chercher lorsque vous vous êtes posé dans un champ improvisé lors d’vol de distance pendant un stage cross. Marc c’est aussi un pilote, il baigne dans le vol libre depuis qu’il est tout petit.

Notre équipe de moniteurs

La légende de St Hilaire du Touvet cela fait plus de 25 ans qu’il habite, vole et travaille sur le plateau, il connait le moindre cailloux, chamois ou faucon du massif. Été comme hiver si vous voulez être sur de le trouver pensez à prendre votre voile, il est surement en l’air. Sa marque de fabrique son éternel sourire, il a tendance à toujours vouloir faire plaisir alors attention n’abuser pas.

La référence pédagogique, il est né à Saint Hilaire vole depuis l’age de 13 ans. Très investit dans la formation des futurs moniteurs, il passe beaucoup de temps à travailler pour L’École Nationale de Ski et de Montagne. Résultat, nous le voyons de moins en moins dans l’école …. snif, il nous manque … re-snif. Donc s’il encadre votre stage ou s’il vous emmène en biplace, vous êtes bien chanceux !

Yann a failli arrêter le parapente au début de sa progression, il commence à 13 ans et se fait peur rapidement en voulant aller rejoindre les copains qui volent depuis plus longtemps. Et pourtant aujourd’hui c’est un des pilotes les plus complet de l’équipe, il a réussi à se reconstruire, il pratique l’accro, le vol de distance, les waggas, avec confiance et sérénité.
Riche de cette expérience il sera capable de vous mettre en confiance de vous écouter … Il ne faut quand même pas oublier que c’est un bavard capable de rebondir sur tout les sujets liés au parapente et plus.;-)

Nous l’appelons tous « magique Christine » et ce n’est pas pour rien, une énergie maitrisée, un positivisme à toute épreuve, de l’humilité à revendre, elle incarne la force tranquille. Ce n’est sans doute pas pour rien qu’elle a même oublié qu’un jour elle a été championne de France de Parapente. Bref avec elle on se sent en totale confiance, que l’on soit élève ou son collègue de travail. Être avec elle c’est juste magique !

Beau, musclé, il rassemble à lui seul des qualités exceptionnelles. Doté d’un physique hors norme, il est en plus doué pour la poésie et la philosophie.
Bref c’est moi et j’ai bien du mal à écrire quelque chose de pertinent. Si jamais une bonne âme veut bien s’en donner la peine, je suis preneur. Ha oui, à priori j’ai un sens de l’humour ….disons décalé, voire incompréhensible.

Alias Gillou la Classe, Gilles c’est une sorte d’ovni dans notre milieu on a l’impression qu’il a eu une vie avant le parapente, si vous lui parler culture musique, technologie, il est un des rares à pouvoir mener la discussion. Avec lui on sent l’envie de perfection, tant sur l’approche théorique que sur les moyens peda qu’il met en place. Il aura toujours un moyen de répondre à votre soif de connaissances. On sent bien qu’il en a toujours sous la pédale alors n’hésitez pas à lui poser des questions, vous ne serez pas déçus.

Passionné de parapente mais aussi de pédagogie, il est  directeur technique de l’école. Cela fait 30 ans qu’il vole et 25 ans qu’il est moniteur. Très impliqué à la ligue et dans les formations ENSA, il arrive encore à trouver pas mal de temps pour voler, on est presque jaloux. Malgré ses cheveux gris il garde une certaine fougue aérienne, il est capable de traverser les Alpes en vol de répondre au téléphone de gérer un rendez vous … bref un multitâche.

À 30 ans passé, il est toujours aussi fougueux que quand il en avait 18. Même s’il vit encore chez ses parents, il commence à s’émanciper. Il est toujours par monts et par vents dans des projets de voyages ou des aventures parapentesques. Il vient de passer le deuxième niveau du diplôme de moniteur de parapente, et a soif de mettre en pratique ses nouvelles compétences. C’est un pilote complet à la fois à l’aise en voltige et en vols de distance. Son point faible insta ! Ben oui il est encore jeune.

Il a commencé le parapente à 13 ans et n’a jamais arrêté. Directeur technique de Prevol (avec Cédric) Il intervient aussi pour l’ENSA sur les thématiques pédagogiques. Quand il est arrivé à Prevol il y a 15 ans, avec son sourire et sa gentillesse, il avait été élu le « gendre idéal », mais depuis nous avons découvert son coté taquin voire vraiment très taquin, du coup il a perdu son titre.

Il a commencé le parapente avec des copains en autodidacte il y a 30 ans, finalement c’est le seul du groupe à continuer de voler. C’est riche de cette expérience qu’il s’investit dans la formation des nouveaux pilotes afin qu’ils ne fassent pas les mêmes erreurs que lui. Aujourd’hui il est passionné de vol bivouac et malgré une vie bien chargée il ne loupe jamais une occasion de partir avec les copains à l’aventure.

Idéaliste, réaliste, Sammy c’est notre moniteur éthique, il pratique le vol par philosophie. Amoureux de la nature, il est aussi accompagnateur montagne. Pour lui, voler, c’est avant tout vivre le milieu naturel avec tous ses sens. À contre-courant de notre société, il va vous apprendre à profiter, observer, prendre votre temps.
Avoir Sammy comme moniteur ou comme collègue, c’est rentré dans une autre dimension, et revisiter notre façon de profiter de ce que nous offre le vol et nos montagnes.

Quand toute la semaine tu attends le week-end, quand toutes les nuits, tu rêves de ta passion, quand tu sais qu’il faut changer… Pierrick était informaticien et à force de vivre en attendant le week-end il a décidé de vivre de sa passion, il passe donc son diplôme de moniteur de parapente et rejoins notre équipe. Si dans l’équipe il y en a un capable de mesurer notre chance, c’est bien lui. C’est sans doute pour cette raison qu’il est aussi disponible et attentif envers ses clients et ses collègues.

Loic est discret, comme pilote il est complet, aussi à l’aise en vol de distance qu’en vol acrobatique, même si j’ai l’impression que ces derniers temps il passe plus de temps à pratiquer la voltige.
Loic est aussi discret en tant que moniteur, pourtant, c’est un puis de connaissances et de compétences alors n’hésitez pas à le questionner.
Cette année, il passe le second degrés du diplôme moniteur.

Mika est aussi mécanicien avion et il est passionné par l’aérodynamique, avec son coté « géo trouve tout » il a toujours un projet d’invention en route. Cette passion, il la partage avec un réel enthousiasme, ce qui explique que les journées avec lui, se terminent parfois très tard … Alors, si comme nous ses collègues, vous n’avez plus l’énergie de le suivre, n’hésitez pas à lui dire, il le prendra toujours avec le sourire, car Mika il est comme ça, il a toujours le sourire.

La clef de voute de notre structure en quelque sorte notre grand frère, il est toujours présent quand on a besoin de lui que l’on soit un client ou un moniteur. Quand on est avec lui on est tranquille on sait déjà qu’il a tout anticipé, un cerveau qui carbure à 100 à l’heure ça donne quand même quelques complexes 🙂 Ce n’est sans doute pas pour rien qu’il est le gérant de Prevol, une mémoire phénoménale, il se souvient de tous ses élèves et même parfois de leur adresse… On ne sait pas comment il fait, mais quand on a une question, on n’hésite pas, la référence c’est Bibou.

Nos moniteurs en formation

Alias Pedro, il est en formation moniteur, mais ce n’est pas pour autant un petit jeune dans le milieu. Nous le croisons sur Saint Hilaire depuis de nombreuses années soit en solo, soit en biplace. Ingénieur en informatique, il a développé un super outil « spot’air », qui permet d’avoir la météo en direct et propose de multiples fonctionnalités pour la préparation des vols.
Pedro il est comme ça, il s’embarque dans un projet et après il ne sait plus s’arrêter !
En tant que moniteur, il fait preuve d’une grande écoute ce qui lui permet d’apprendre son métier avec humilité.

Lorris, guide de haute montagne, est un sportif, un aventurier taillé dans le rock.
En tout cas, c’est ce que dit la légende, il parait même que quand sa journée est finie et que la nuit commence à tomber il enfile un short et va courir des heures dans la montagne.
C’est un ancien élève de l’école et de le voir devenir moniteur nous fait chaud au cœur, il a progressé très vite car il a mis de l’énergie et consacré beaucoup de temps à pratiquer. Il fait partie de ces personnes pour qui voler semble tout à fait naturel.
Alors si après votre journée de stage vous n’êtes pas fatigué vous pouvez aller courir avec lui …. au moins au début 🙂

Jonathan on ne le connait pas encore en tant que moniteur, il arrive cette année et débute sa formation de moniteur dans notre structure.
Par contre, on le connait comme pilote, nous l’avons eu comme élève notamment sur des stages cross et son implication, sa soif d’apprendre et sa capacité à mettre en œuvre les conseils, sont déjà les qualités qui laissent présager le moniteur qu’il deviendra. Nous sommes très heureux de le voir rejoindre notre équipe et nous avons hâte d’apprendre à la connaitre d’avantage.